Silences de l’âme

Fichier hébergé par Archive-Host.com

J’aime regarder le ciel
En écoutant la mer
Gémir ses peines
Et je ne pense à rien.
Je regarde.
Des heures durant.
C’est tout.
Il arrive qu’un léger
Fil de vent
Vienne s’échouer
Contre mon visage.
Pour s’amuser.
Certainement.
Il arrive que le soleil
S’enlise dans creux
De l’écume des vagues
Pour glisser quelques mots.
Et la mer semble heureuse.
Et je souris.
Sans savoir pourquoi.

arri © 2013

This entry was posted in Poussières d'encre bleue. Bookmark the permalink.

3 Responses to Silences de l’âme

  1. chiendent says:

    Beau texte. L’âme a besoin de silence !

  2. Lali says:

    Dans un mois, je serai au bord de la mer…
    Je penserai à ce texte.

  3. teo says:

    Très bon texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>